Stéfanie Requin Tremblay

© Stéfanie Requin-Tremblay, Rincebook. Jour 1, 2011, livre d’artiste, 16 x 24 cm. Photo avec l’aimable concours de l’artiste.

Stéfanie Requin Tremblay
Québec, Québec

Démarche

Depuis quelques années, Stéfanie Requin Tremblay puise ses inspirations graphiques et littéraires dans la culture Internet. Utilisant son fil d’actualité comme moteur de création, elle combine, en une esthétique minimale et punk, textes poétiques et images incisives. Hors de l’ordinateur, ses œuvres prennent diverses formes imprimées – photographies, collages, livres d’artistes, fanzines, photoromans – et nourrissent un univers intime, violent, féminin, obsédé par les thèmes de l’anxiété, de l’hygiène, du karaoké et de l’administration, le tout réalisé dans une imagerie pop des années 1980 et 1990, jusqu’aux années 2000.

 

Projet

Dans le cadre du Symposium, elle compte colliger des éléments marquants de son fil d’actualité, autant du coté de la sphère publique que privée, en récoltant des statuts, des commentaires, des messages privés, des images ou des faits de l’actualité. Elle se réappropriera ces éléments afin de les transposer en dessins, en archives, en photos, voire en poésie écrite.

Avec l’idée d’« imprimer Internet », elle tentera de contrer l’obsolescence du Web en archivant ces échanges et ce flux d’information virtuels s’effaçant dès qu’ils ont été vus ou lus. En rassemblant des images et des statuts éphémères, elle aimerait dresser un portrait témoin de l’époque actuelle, réfléchir Facebook comme un espace narratif et archiver le présent, dans le but d’en maintenir l’existence, quelle qu’elle soit, dans l’avenir.

Biographie

Titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Chicoutimi (2009), Stéfanie Requin-Tremblay a présenté son travail dans le cadre d’expositions individuelles et collectives au Québec, notamment à Saguenay, au centre d’artiste Le Lobe en 2007, à Espace Virtuel et au Centre Bang en 2008, à la Galerie de l’Œuvre de l’Autre en 2011, ainsi qu’au Centre Sagamie à Alma en 2011) et à VU Photo à Québec en 2015.

Elle a également participé à des évènements et à des résidences de création au Québec, notamment lors de Folie/Culture à Québec et à Saguenay en 2014 et avec le centre DARE-DARE à Montréal en 2016. Elle est actuellement commissaire en résidence au centre d’artistes Le Lobe à Saguenay. Elle y prépare une publication intitulée Obsolescence pop, mettant en relief cinq artistes qui interrogent l’influence d’Internet et de la culture populaire sur la création contemporaine.

Pour en savoir pluswww.stefanierequintremblay.com

Portrait de l’artiste. Photo Max-Antoine Guérin.
© Stéfanie Requin Tremblay. 2017. Crédit photo: René Bouchard.
© Stéfanie Requin Tremblay. 2017. Crédit photo: René Bouchard.
© Stéfanie Requin-Tremblay, Sels de bain, 2013, photo numérique. Photo avec l’aimable concours de l’artiste.
© Stéfanie Requin-Tremblay, Sels de bain, 2013, livre d’artiste. Photo Rocket Lavoie.
© Stéfanie Requin-Tremblay, Sels de bain, 2013, impression numérique. Photo Nicolas Lévesque.
© Stéfanie Requin-Tremblay, Bronzage molo, 2016, collage numérique. Photo avec l’aimable concours de l’artiste.