Anne Ardouin

Née à Québec

Vit et travaille à Québec (Québec)

Démarche

Une grande part des travaux d’Anne Ardouin, en médiation culturelle comme en recherche, s’est déroulée dans des écoles où elle investiguait les liens des jeunes au territoire en explorant les dimensions paysagères qu’ils représentaient dans leurs propres créations. L’artiste a mis en place une méthodologie hybride pour saisir, dans les éléments du processus de création vidéo, ce qui appartient à la nature ou à la société. Il en ressort que les appréciations des lieux se traduisent par des rapports intimes aux éléments éphémères, au temps, aux couleurs du ciel, mais surtout à la maison et ses alentours, sorte de théâtre où se développent les sensibilités paysagères. Aussi, dans le cadre de ses recherches, Ardouin a travaillé avec plusieurs communautés des Premières Nations du Québec.

Projet

En 1977, paraissait dans les Cahiers de géographie du Québec le texte de Luc Bureau intitulé « Des paysages, des idées et des hommes : le projet collectif de Charlevoix ». Le projet d’Anne Ardouin propose une relecture des quatre concepts de ce texte (identification, modélisation, signification, affectivité) en les jaugeant dans le micro-territoire de Baie-Saint-Paul et ses alentours en compagnie d’enfants et d’adolescents. Il consistera en la réalisation d’une série photographique composée d’une quinzaine de portraits et de courts récits des jeunes devant leurs lieux d’intérêts à Baie-Saint-Paul, ainsi qu’en une série de croquis que l’artiste fera sur ces sites valorisés. Elle écrira également des nouvelles illustrant ce qui ressort des explorations, des promenades et des synthèses.

Site web de l’artiste

Marcher sur le rivage d’automne à Baie-Saint-Paul  Photo : Anne Ardouin

Bio

Artiste en arts visuels, réalisatrice et chercheure, Anne Ardouin a mené de nombreux projets en élaborant une réflexion scientifique et poétique, portant sur les liens entre les humains et leurs environnements, leurs paysages, leurs imaginaires. Elle détient un doctorat en aménagement, Chaire en paysage et environnement, (UdM), une maîtrise en arts visuels, (Concordia), un baccalauréat en arts visuels et un certificat en études cinématographiques, (Laval).