Hua Jin

Née en Chine

Vit et travaille à Montréal (Québec)

Démarche

D’abord formée comme artiste avec une concentration en photographie, Hua Jin s’intéresse à la nature et au paysage comme sujets. En tant qu’artiste sino-canadienne, sa manière de penser est intrinsèquement enracinée dans la culture orientale. Comme les taoïstes qui se consacrent à la contemplation de la nature pour atteindre la sagesse et une perspective philosophique, le processus et l’objectif de sa pratique artistique sont d’en arriver au même état de contemplation. Les plus récents projets de l’artiste contemple la qualité évanescente de l’existence. Des points de vue de la culture, de l’histoire, de la géographie, de l’anthropologie et de la philosophie, ses pratiques artistiques visent à étudier la nature, à observer et à documenter le changement, à marquer le passage du temps, à contempler le cycle de la vie et de la mort et, ultimement, d’arriver à la sagesse de la compréhension.

Projet

Une installation tridimensionnelle, interactive et ludique se composera de perles, ce matériau issu de la culture des Premières Nations. En organisant des perles de différentes couleurs, l’artiste souhaite illustrer, sur des rideaux perlés, des images des paysages locaux de Baie-Saint-Paul. Quand les gens ouvrent le rideau, le mouvement brouille les images fixes de la nature. Peu importe le nombre de fois que le passant brouille l’ordre de l’image, l’image de la nature finira par se calmer et retournera à son origine. La dynamique consistant à former et à déformer les images naturelles sous-entend les changements et les échanges constants entre le yin et le yang. Ce projet aborde la question de l’invention d’un nouveau modèle pour réunir l’art, l’architecture, le paysage et l’environnement. Son esthétique sera transparente, légère, poétique et rythmique.

Site web de l’artiste

The Trees Want to Remain Quiet, But The Wind Won’t Stop, 2017, installation vidéo à 8 canaux, vidéos en boucle

Photo : Courtoisie de l’artiste

Photo Jin Kim

Bio

Hua Jin détient une maîtrise de l’Université Concordia et un baccalauréat en beaux-arts de l’Emily Carr University of Art & Design. Elle a présenté son travail dans des expositions au Canada, aux États-Unis, en Chine, au Mexique et aux Pays-Bas. Ses œuvres font partie de collections muséales à Montréal et à Shanghai. Elle a reçu le premier Prix de la diversité culturelle en arts visuels du Conseil des arts de Montréal