Linda Covit – Présidente d’Honneur

Le Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul est très heureux d’accueillir l’artiste Linda Covit, à titre de Présidente d’honneur, pour son édition Art, architecture, paysage et environnement.

Les œuvres de Linda Covit figurent dans les collections du Musée d‘art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, du Cirque du Soleil, du Musée de Lachine, de la Koffler Gallery, de l’Université Concordia, et de Maurice A. Forget.

Parmi ses nombreuses œuvres d’art public figurent, notamment, un cadeau offert par le gouvernement du Québec à la province de Shandong, en Chine ; une installation au parc du Mont-Royal, Montréal, commémorant le bed-in Lennon-Ono de 1969 (prix Aménagement 2012 du réseau Les Arts et la Ville ; prix de Citation régionale 2012 de l’AAPC) ; et quatre espaces jardin pour le Shangri La Botanical Gardens and Nature Center à Orange, au Texas (Prix d’honneur ASLA, 2012). Sa sculpture monumentale pour le Centre universitaire de santé McGill, à Montréal, a remporté le prix de la catégorie soins de santé des CODAawards 2017.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

La réalisation d’installations de grande échelle pour l’espace public est au cœur de la pratique artistique de Linda Covit. Elle privilégie une approche explorant des zones chevauchant l’art, l’architecture et l’architecture de paysage. Ses concepts s’élaborent au fil d’une recherche étroitement liée à chacun des projets.

Son intérêt pour la conception d’œuvres répondant à un site réside dans le défi de conférer au lieu une signification nouvelle ou de mettre en valeur ce qui est déjà là; de poser un geste pouvant transformer un espace public en une expérience personnelle. L’échelle, la reconnaissance du regardeur, une relation harmonieuse entre le bâti et la nature sont au nombre des préoccupations principales de Covit.

Photo Marc Cramer

Linda Covit vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat en sciences de l’Université McGill. Les nombreux voyages qu’elle a effectués au Japon, où elle a photographié temples, jardins et architectures contemporaines, ont eu une influence déterminante sur sa pratique. Elle compte nombre d’expositions personnelles collectives à son compte, au Canada, en Italie, au Japon et à New York.