Cabinet de Fumisterie Appliquée

© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. Banquet, 2016, vue d’ensemble, dimension variable. Photo avec l’aimable concours des artistes.

Cabinet de Fumisterie Appliquée
Paris et Nantes, France

Démarche

Les recherches plastiques du Cabinet de Fumisterie Appliquée (C.F.A.) s’appuient sur des perceptions stéréotypées, anxiogènes ou sensorielles du monde contemporain. Le C.F.A. crée des environnements variables auxquels il convoque les visiteurs à des expériences singulières où il s’applique à désamorcer les frontières entre réel et fiction, hypothèse et fantasme, pathologie et normalité, en tablant sur l’imaginaire contemporain.

Ce duo d’artistes travaille depuis quelques années à un projet intitulé HORIZON 2050, nommé en référence au franchissement de la date-butoir pour relever les défis écologiques fixée à 2049. Cette dystopie combine des pratiques alimentaires ancestrales (consommation de vers et insectes), des recherches actuelles sur les pratiques alimentaires d’avenir (viande de laboratoire) et des spéculations futuro-fumistes (viande de soi et viande d’élites).
La démarche se déploie en plusieurs volets soit l’Unité de Distribution Alimentaire Gouvernementale (U.D.A.G.), une boutique de vente de nourriture des années 2050, le BigBang Self, un comptoir de libre-service destiné aux populations, le Banquet réservé aux élites de 2050, Toxique, une cellule de conditionnement alimentaire abandonnée, et Dissémination, un prélèvement et une dispersion par le public d’éléments 
du projet, constituant une transmission en direct du processus de création.

 

Projet

Dans la foulée du projet HORIZON 2050, le duo imaginera et réalisera un espace de production et de (re)présentation à déstructurer, à l’image du processus de création, qui prendra la forme d’un laboratoire ouvert où seront mises en tension la fiction et la réalité.

Le projet présentera l’intention initiale et la trame fictionnelle du projet HORIZON 2050, les gestes de création de cette fiction, ainsi que son adaptation au contexte du Symposium et de l’environnement de Baie Saint-Paul comme ressource. De la rencontre avec le public surgiront, autour de la dystopie alimentaire mise en avant, des idées en lien avec le processus de création auxquelles s’ajoutera le prélèvement quotidien de morceaux d’œuvres – le tout résultant en une forme de dissémination.

Biographies

Le Cabinet de Fumisterie Appliquée a été fondé en 2007 par Elsa Ferry et Anastasia Bolchakova, respectivement Française et Russe. Depuis 2008, elles ont exposé et performé leurs œuvres en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Liban, au Maroc et dans les Émirats arabes unis.

 Elsa Ferry détient un baccalauréat en esthétique et une maîtrise en arts plastiques de l’Université Paris-1-Panthéon-Sorbonne. Anastasia Bolchakova est diplômée de l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art de Paris (ENSAAMA), ainsi que de l’Université Paris-1-Panthéon-Sorbonne où elle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en arts plastiques.

Pour en savoir plus : fr-fr.facebook.com/people/Cabinet-De-Fumisterie-Appliquée/100007805238901

Portrait des artistes. Photo avec l’aimable concours des artistes.
© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. Banquet, 2016, détail, dimension variable. Photo avec l’aimable concours des artistes.

 

© Cabinet de Fumisterie Appliquée. 2017. Crédit photo : René Bouchard
© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. BigBang Self, 2015, dimension variable. Photo Anaïs Gadeau.
© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. Unité de distribution alimentaire gouvernementale (U.D.A.G.), 2015. Photo Catherine Vandensteen
© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. Eau dessalée, 2015. Photo Catherine Vandensteen
© Cabinet de Fumisterie Appliquée, Horizon 2050. Plateaux-repas, 2014. Photo Bruno Nazarko