Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau

© Sara Létourneau, Magali Baribeau-Marchand, Le vieillard et les amoureux, 2016, technique mixte, dimension variable. Photo avec l’aimable concours des artistes.

Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau
Saguenay, Québec

Démarche

Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau s’approprient des objets usuels abandonnés, mais chargés de récits au potentiel sensible. Elles réactivent leur cycle de vie en les intégrant à des installations.

Dans le but de rendre tangibles les processus de la mémoire, elles réalisent ainsi des œuvres qui portent à l’émerveillement, notamment autour de l’idée de commémoration et d’hommage. Dans leurs installations, des plantations de végétaux attestent aussi du rythme de croissance naturel.

Les artistes réaniment ainsi la charge affective des objets et un savoir-faire artisanal, tout en se penchant sur les moments de passage marquant la vie humaine et les cycles de transformation de la nature.

 

Projet

Au Symposium, autour de la notion d’hommage, elles donneront forme au travail de la mémoire, à partir de fleurs artificielles abandonnées et glanées dans les cimetières de Charlevoix, d’une boîte à musique et d’éléments intégrant des végétaux.

Elles s’engageront d’abord dans une cueillette de fleurs artificielles jetées ou emportées par le vent aux abords des cimetières de Charlevoix. Dans un minutieux travail d’assemblage, elles réaliseront ensuite une courtepointe pour chaque cimetière visité, caractérisé par une composition, des motifs et des couleurs lui étant propres.

Autour d’une boîte à musique de leur confection, Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau inviteront aussi les visiteurs à se remémorer un être cher disparu en consignant son nom sur une partition musicale perforée, la longueur de la mélodie augmentant avec le nombre de participants. En laissant la phrase musicale se poursuivre et le ruban de la partition et les confettis de papier perforé s’accumuler, le dispositif révèlera la portée symbolique du geste de chacun dans une œuvre participative et évolutive ouverte.

Ces deux éléments s’accompagneront d’un micro-territoire planté, consistant en un village de petites maisons construites en bois, posées sur un terreau semé de graines de blé et surmonté d’une lampe de culture. Au fil de l’évènement, les bâtiments se verront submergés par la verdure, soulevant ainsi un questionnement sur notre relation à la nature, au patrimoine bâti et au territoire.

Biographies

Magali Baribeau-Marchand pratique la sculpture, l’installation, le dessin et la microédition. Elle dirige notamment l’opuscule Lapin Lièvre, qui réunit à chaque édition plusieurs créateurs autour du dessin et de la littérature. Son travail personnel a été présenté lors d’expositions individuelles et collectives dans plusieurs régions du Québec (Saguenay–Lac-Saint-Jean, Bas-Saint-Laurent, Îles-de-la-Madeleine et Montréal), ainsi qu’à Athènes en Grèce.

Artiste multidisciplinaire, Sara Létourneau a performé dans plus d’une quarantaine d’évènements au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Elle a participé à plusieurs projets théâtraux, en tant qu’actrice, scénographe, chanteuse ou performeuse. Depuis 2015, elle travaille sur Stellaire, un projet de chanson francophone performative électro-folk.

Toutes deux diplômées de l’Université du Québec à Chicoutimi, elles travaillent en duo depuis 2015. Leurs œuvres ont été présentées, entre autres, au centre d’art actuel Bang à Saguenay et à Langage Plus à Alma.

Pour en savoir plus : magalibaribeaumarchand.blogspot.ca  //  saraletourneau.ca

Portrait des artistes. Avec l’aimable concours des artistes.
© Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau. 2017. Crédit Photo : René Bouchard.
© Sara Létourneau, Magali Baribeau-Marchand, Natures mortes, 2017, technique mixte, dimension variable. Photo avec l’aimable concours des artistes.
© Sara Létourneau, Magali Baribeau-Marchand, Fleurs de cimetière, technique mixte, dimension variable. Photo avec l’aimable concours des artistes

 

© Sara Létourneau, Magali Baribeau-Marchand, Fleurs de cimetières (travail en cours), technique mixte, dimension variable.